La Haute-Saône, désert médical pour les maternités ?

La Haute-Saône fait partie des huit départements de France dans lesquels la majorité des femmes mettra plus d'une demi-heure pour rejoindre une maternité, afin d'y accoucher. C'est là une des principales conclusions de l'étude portant sur les temps d'accès aux maternités qui vient d'être publiée par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES). À titre de comparaison, sur le plan national, une femme sur deux mettra moins de 17 minutes pour aller accoucher.

Au-delà de ce premier constat négatif, se cache un autre facteur de préoccupations : entre 2001 et 2010, le temps d'accès médian sur le département s'est dégradé, en passant de 24 à 32 minutes (seul le Lot connaît une évolution pire que cela !). La raison d'un tel recul ? La fermeture de deux des trois maternités haut-saônoises, avec un regroupement de toutes les naissances à Vesoul.

Comme le rappelle l'étude de la DREES, cette politique de fermeture repose sur une recherche de concentration de l'offre de soins en un réseau moins dense, mais d'un meilleur niveau d'équipement. Cependant, à l'heure où l'actualité nous rappelle que de véritables déserts médicaux progressent en France, il n'est pas certain que les femmes arrivant à terme dans la campagne de Haute-Saône partagent totalement cette vision des choses…

L.d.C
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?